Ce film de 30 minutes présente

le festival BWd12 vu de l'intérieur,

ses spécificités, ses acteurs :

les musiciens, les bénévoles et

les partenaires.



 

 

Le conte musical « La FEE CAPRICCIO »

 

présenté à l’OPSIS de Roche-la-Molière

a enchanté plus de 500 enfants

 

le vendredi 9 et le samedi 10 décembre

500 enfants et 120 adultes ont pu apprécier ce très beau conte mis en valeur par les extraits d’œuvres de Beethoven, Mozart, Webern, Bartók...

Ce spectacle créé en 2018-2019 n’avait pas été joué depuis la crise du COVID. Un nouvel élan est né en 2022 ! 

 

400  élèves de CP-CE1-CE2 ont assisté au spectacle grâce à la Ville de Roche la Molière et au Pôle Culturel de l’OPSIS 

12 jeunes sourds et malentendants ont été parrainés par l’Institut Plein Vent et Acoustique Wernert

15 enfants sont revenus le lendemain avec leurs parents ou grands-parents grâce aux invitations qui leur avaient été données


Programme musical

Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Quatuor op.131, 5ème mouvement 

Dmitri Chostakovitch (1906-1975) : Polka pour quatuor à cordes

Jörg Widmann (1973-) : Valse duo violon/violoncelle book 2, n°8

Béla Bartók (1881-1945) : Duo pour 2 violons n°19

Maurice Ravel (1875-1937) : Quatuor 2ème mouvement

Anton Webern (1883-1945) : 6 bagatelles pour quatuor à cordes

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Divertimento K136, 3ème mouvement (Presto)


Dans ce petit conte philosophique, l'altiste (Flore Anne Brosseau) incarne une jeune fée paresseuse et trop gâtée (les fées peuvent faire apparaître tout ce qu'elles désirent), souffrant de la vacuité de cette vie dont elle ne ressent que le vide.

 

Désireuse de s'éloigner des moqueries de ses amies, la fée Capriccio décide de s'aventurer dans une forêt enchantée. Le mystérieux silence qui règne dans cette nature sauvage la trouble. Les feuilles frémissantes dans les arbres, le craquement d'une branche sous les pattes d'un petit mulot, les chamailleries des oiseaux, le froissement des ailes de papillons, hululement, bourdonnement, chuintement, grésillement... RIEN... plus rien... Cette forêt dont seuls quelques poètes ou rêveurs connaissent l'existence a perdu sa voix.

 

Elle y rencontre un prince de conte de fée égaré (le violoniste Fermin Ciriaco) puis un compositeur extravagant (Samuel Etienne, violoncelliste) tout occupé à pêcher des notes dans une rivière ou à construire des machines à bruits... Celui-ci lui raconte une étrange histoire qui va bouleverser sa vie... La magicienne de la forêt (Cécile Agator, violoniste), luthière, conteuse, nous dévoile alors son secret.

 

Le parcours initiatique de la fée Capriccio nous invite à découvrir de grandes oeuvres du répertoire de quatuor dans une mise en scène poétique. La richesse des instruments qui composent cette formation est présentée d'une façon ludique et insolite.

 

Cécile Agator : violon - Fermin Ciriaco : violon

Flore Anne Brosseau : alto - Samuel Etienne : violoncelle